0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
En cours de chargement...
En cours de chargement...
Ajouté au panier

Mexique

Un gisement de clientèle sous-estimé

Quatorzième économie mondiale, membre de l’OCDE, le Mexique est, après le Brésil, la deuxième puissance économique en Amérique latine.

Après le trou d’air de 2013, l’économie mexicaine devrait retrouver en 2014 un niveau de croissance plus soutenue (environ 3%) et bénéficier d’un contexte économique extérieur (notamment nord américain) plus favorable à l’augmentation des exportations manufacturières.

Pour la France, le Mexique est le second marché latino-américain avec environ 250 000 visiteurs par an.

C’est le 4ème pays consommateur de produits de luxe dans le monde et pour les Mexicains la France représente un sommet de sophistication pour son art de vivre et l’image de Paris (hébergement de haut de gamme, shopping, culture, gastronomie…) est des plus porteuses, en particulier auprès des classes moyennes et supérieures dont le nombre ne cesse de progresser (5% pour les revenus de plus de 200 000 € par an ; 10 % pour ceux de plus de 100 000 € par an) .

23 millions Mexicains sont susceptibles de voyager à l’international.

Les principales données sont les suivantes :

  • Population : 118.226 millions d’habitants
  • Taux de croissance en 2013 : + 1.1%
  • Prévision du taux de croissance en 2014 : + 3 %
  • PIB par habitant en US Dollar : 11 687.40 USD

Principales tendances du marché et recommandations pour l’aborder  

Les 3 villes principales émettrices de touristes sont Mexico, Monterrey et Guadalajara.

Une partie croissante des « primo visiteurs » utilise les circuits des opérateurs espagnols;  les « repeaters » font eappel aux agences mexicaines pour des voyages sur mesure et les jeunes, plus particulièrement, se lancent sur les agences de voyages en ligne.

Il est à noter que pour la majorité des Mexicains, la porte d’entrée pour la France est l’Espagne qui est, avec l’Italie, l’un des concurrents de notre pays, avec les USA (pour le shopping en particulier), l’Amérique du Sud et l’Asie (forts appréciées au niveau de la qualité du service).

70% des voyages de la classe moyenne et des primo visiteurs s’effectuent dans le cadre de circuits proposés par des tour-opérateurs espagnols ; le reste (voyages individuels, en famille, ou en groupes d’amis) s’effectue essentiellement par le biais des agences « haut de gamme ».

Orientations stratégiques

  • Organisation de  formations thématiques de professionnels(gastronomie, vins, parfums, art de vivre, etc.)  pour fidéliser et diversifier l’offre;
  • Renforcement de la communication digitale notamment ç destination des jeunes
  • Valorisation du secteur du MICE, en raison de la progression notable des déplacements d’affaires souvent complétés par une extension personnelle.

Cibles : les jeunes, les classes moyennes, le secteur du tourisme d’affaires

A destination de ces cibles, sont principalement valorisés le tourisme en ville, le shopping, le patrimoine et la culture, la gastronomie, l’oenotourisme, le MICE.

Pour en savoir plus

© Atout-France-Victor-Pelaez