0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
En cours de chargement...
En cours de chargement...
Ajouté au panier

Essai transformé pour le tourisme français en cette fin d'année

La Coupe du monde de rugby qui s’est déroulée en France entre le 8 septembre et le 28 octobre 2023 dans 9 villes hôtes a permis de booster la fréquentation internationale et d’étirer l’activité touristique de l’arrière-saison.

Coupe du monde de Rugby France 2023
Le volume de nuitées des clientèles touristiques internationales des pays en lice a augmenté de 39% dans les 9 villes hôtes de la compétition.
Les 48 matches qui se sont joués dans 9 villes ont impacté très positivement la fréquentation touristique en France des clientèles des pays en lice, tout au long de la compétition :
  • Selon les données Flux Vision Tourisme pour Atout France, 76 millions de nuitées touristiques, domestiques et internationales confondues, ont été enregistrées dans les 9 métropoles ayant accueilli des matchs pendant la période de compétition ;
  • Si le volume des nuitées domestiques s’avère stable par rapport à l’an passé (+1%), celui des clientèles internationales connait une augmentation de +12% versus 2022 (53,9 millions de nuitées) ; 
  • Parmi ces 53,9 millions de nuitées, celles des clientèles des pays internationaux en compétition s’élèvent à 9,3 millions de nuitées, en hausse de +2,6 millions (+39%) par rapport à 2022 ;
  • ¾ de cette hausse est générée par les clientèles long-courriers. L’Australie représente en effet 26% du flux additionnel, suivie du Japon à 22%. L’Argentine pèse également pour 7% de la croissance observée, l’Afrique du sud : 6%, l’Uruguay : 5%, et la NouvelleZélande : 4%. Parmi les Européens, les Irlandais ont également été très présents en contribuant à 12% de la hausse comme les Britanniques à hauteur de 16%.



Il est à noter que les clientèles long-courriers ont profité de la Coupe du monde de Rugby pour découvrir les Régions hôtes. La durée moyenne de leur séjour a en effet été particulièrement longue, 13 jours pour les Argentins et 15 jours pour les Australiens par exemple, alors que les clientèles de proximité, du Royaume-Uni et d’Irlande en particulier, ont davantage généré des pics de nuitées touristiques marqués mais plus courts dans le temps, lors des week-ends de matchs. Sur l’ensemble de la période de la Coupe du monde, la fréquentation des clientèles en provenance des pays en compétition a notamment progressé de 108% à Marseille, 117% à Lyon ou 124% à Lille.

La France toujours très attractive
Des recettes liées aux arrivées internationales en France au beau fixe
L’attractivité de la France se traduit par un montant exceptionnel des recettes du tourisme international pour les 3 premiers trimestres. En cumulé de janvier à septembre 2023, il s’élève à 50,4 Md€, en hausse de +11,6% par rapport à l’année dernière. Ce résultat est même en hausse de +12,4% par rapport à 2019. Sur le seul mois de septembre 2023, les recettes du tourisme international atteignent 6,2Md€, en bénéficiant d’une très forte hausse des dépenses des Américains (+40% par rapport à 2019, +7% par rapport à septembre 2022) et du rebond progressif de la clientèle asiatique, notamment japonaise. Le RevPar dans l’hôtellerie en septembre est toujours nettement supérieur à celui de septembre 2019 (+24%) et de septembre 2022 (+11%). Le solde du poste voyages de la Balance des paiements à fin septembre bat de nouveaux records à 16,4 Md€, en hausse de +7,1 Md€ par rapport à fin septembre 2019 (+77%).

Une fin d’année bien orientée
Par ailleurs, la dernière édition du Baromètre sur les intentions de voyages (TCI Research pour Atout France) réalisé sur 10 marchés internationaux1 confirme le maintien de la France parmi les destinations les plus attractives d’Europe dans les 6 mois à venir. Les vacances restent un moment encore sanctuarisé pour les Français. Selon le Baromètre des intentions de départs des Français (YouGov pour Atout France), pour l’hiver 2023-2024, 55% d’entre eux déclarent envisager partir en séjour (courts ou longs séjours marchands et non marchands) au cours de l’hiver 2023-2024 (stable par rapport à 2022) et parmi eux, 78% (stable par rapport à 2022) devraient plébisciter la France comme destination de séjours.

Pour en savoir plus : Note Atout France sur la Coupe du monde de Rugby 2023

Pour en savoir plus : Note Atout France de conjoncture de l’économie touristique

► Consulter le communiqué de presse