Publication

Adapter l'offre touristique aux handicaps

Etude de marché
Auteur(s) : ATOUT FRANCE Publié en Octobre 2009 - 136 pages Collection :
19,95€ 19,95€

La clientèle des personnes en situation de handicap représente un potentiel pour l’ensemble de l’industrie touristique. Dans le prolongement des premiers travaux réalisés en 2001, cette étude sur la population des personnes en situation de handicap au regard de l’offre touristique française, apporte à l’ensemble des acteurs touristiques, des éléments de réflexion opérationnels leur permettant d’optimiser leur offre et de poursuivre leur développement. Elle préconise des stratégies d’actions adaptées aux attentes de cette clientèle.
Le label « Tourisme et Handicap » ainsi que la création, il y a huit ans, de l’Association « Tourisme et Handicaps », ont contribué à faire de la France une destination touristique accessible à tous. En 2009, 3346 sites le déclinent et offrent un accueil adapté pour les quatre types de handicap, auditif, mental, moteur et visuel. Connu et reconnu, ce label contribue à offrir une information de qualité, sécurisant le départ en vacances et garantissant des prestations en adéquation avec les besoins des personnes en situation de handicap.
L’application, en 2015, de la Loi sur l’Accessibilité, pose la question du futur. Le label et la Loi poursuivent un même objectif, qui est de favoriser l’accessibilité des sites et des établissements aux personnes en situation de handicap, mais diffèrent par leur approche. Le label est une démarche volontaire, destinée à renforcer l’attractivité et la lisibilité d’une activité, d’un produit, d’un ensemble de services ou d’une destination. La Loi, quant à elle, revêtira un caractère contraignant et s’appliquera à tous les établissements accueillant du public.
La valeur ajoutée du label « Tourisme et Handicap » pourrait être de favoriser l’émergence d’une offre globale adaptée. Il apporterait alors une dimension touristique et un intérêt économique, aux efforts consentis par les acteurs touristiques dans le cadre de la Loi : car l’accessibilité aux équipements et services touristiques est non seulement une obligation sociale mais aussi un enjeu économique fort. Cette étude propose aux professionnels du tourisme, un certain nombre de clés pour y répondre.