0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
En cours de chargement...
En cours de chargement...
Ajouté au panier

Venezuela

Un marché favorable au tourisme de niche

Au 5ème rang des puissances du Sud, le Venezuela se positionne comme une puissance économique grâce à ses ressources naturelles de pétrole (premières réserves de brut au monde). 
Le tourisme est une activité ancrée dans les us et coutumes des Vénézuéliens même si, aujourd’hui, le taux de change et les instabilités politico-économiques ne sont pas favorables.

En ce qui concerne le voyage de proximité, la Colombie reste la destination préférée des Vénézuéliens en Amérique du Sud. Pour les Amériques, Miami est de loin la première destination touristique choisie.
En ce qui concerne l’Europe, Madrid est pour les Vénézuéliens la principale porte d’entrée, suivie de l’Italie.

La France ne bénéficie pas d’un bon positionnement mais reste une destination "tendance" grâce à son tourisme de niche ; la station de Courchevel, par exemple, a longtemps été la destination à la mode de la haute société vénézuélienne.

Les principales données sont les suivantes :

  • Population: 30,41 millions d'habitants
  • Taux de croissance en 2013: + 1,3%
  • Prévision du taux de croissance en 2014: + 1,7%
  • PIB par habitant en US Dollar en 2013 : 12 472,34 USD​

Principales tendances du marché et recommandations pour l’aborder

La tendance du tourisme au Venezuela est principalement liée au tourisme ethnique (beaucoup de populations d’origine arabe, portugaise, espagnole et italienne) mais aussi au tourisme de niche, principalement le tourisme de neige et les séjours linguistiques.

La majorité du marché du tourisme émetteur concerne l’activité loisirs en FIT, c’est d’ailleurs le seul pays possédant un droit aux loisirs dans sa Constitution, ce qui a un impact direct sur l'activité du secteur.
Pour bien aborder ce marché, et y développer le tourisme en France, il est nécessaire de mettre en place des actions de communication de manière régulière à Caracas, la capitale du pays.

Le voyageur type est un actif âgé de 25 à 50 ans, appartenant à la moyenne-haute société.

Le principal  bassin émetteur est Caracas, la capitale.

Une cible à ne surtout pas négliger, les jeunes voyageurs qui effectuent des échanges scolaires avec une durée de voyage variant de 3 à 6 mois en moyenne, l’Amérique du Nord restant encore, en la matière, la zone privilégiée.

Orientations stratégiques
  • Développer la communication à Carcacas auprès des CSP+;
  • Informer et former les professionnels quant aux destinations et aux produits à forte valeur ajoutée.​
Cibles : les 25-50 ans de CSP+, les jeunes, les familles, le Village mondial.

A destination de ces cibles, sont principalement valorisés le tourisme en ville, le shopping, le tourisme culturel et patrimonial, la gastronomie et l’œnotourisme, le ski, les produits liés au tourisme des jeunes et les Caraïbes.

© Mokotar