0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
En cours de chargement...
En cours de chargement...
Ajouté au panier

République Tchèque

Une économie développée qui favorise les voyages

Le marché tchèque appartient à la zone Europe centrale qui génère chaque année 1,5 million de séjours en France.

Des pays de l'Europe centrale, la République tchèque a l'économie la plus industrialisée et la plus développée.
La croissance est dtoujours au rendez-vous en 2017 avec une prévision de croissance de 2,8% sur l'année 2017 - et la République tchèque affiche un taux de chômage parmi les plus faibles au sein de l'Union Européenne (3,3%). 

La population tchèque aime voyager. On recense 22 millions de séjours loisirs effectués en 2016, dont 6 millions à l’étranger (soit une hausse de 2,9% vs 2015)..

La France, qui détient environ 5% de parts de marché pour les courts séjours et  3% pour les longs séjours, est toujours plébiscitée par les vacanciers tchèques: ceux-ci ont effectué environ 200 000 séjours en France en 2016 malgré le contexte de crise sécuritaire.

Les principales données sont les suivantes :

  • Population : 10,55 millions d’habitants
  • Taux de croissance en 2016 : +2,4 %
  • Prévision du taux de croissance en 2016 : + 2,%
  • PIB par habitant en US Dollar : 33 231 USD​


Principales tendances du marché et recommandations pour l’aborder

Les Tchèques ont une très forte appétence pour les activités de pleine nature : ski, randonnée, cyclotourisme, canyoning… 
Environ 60 000 skieurs se rendent dans les Alpes françaises chaque hiver.
La plupart des Tchèques se déplacent en voiture, ce qui leur permet de transporter leur équipement sportif. 

Paris est par ailleurs la première destination urbaine des Tchèques qui apprécient également beaucoup l’Alsace, la Normandie et la Bretagne, ainsi que la Corse et la Provence.
Ils séjournent majoritairement en hôtels de 3*.

L
e taux d’intermédiation est de 31%.

Orientations stratégiques 

  • Développement d’actions afin d’accroître la programmation de la part des professionnels ;
  • Développement de la notoriété des destinations auprès des CSP+ et sur les réseaux sociaux ;
  • Intensification de la communication auprès des media.​

Cibles : les jeunes, les DINKs, les familles, les seniors actifs.

A destination de ces cibles, sont principalement valorisés les activités de pleine nature et maritimes, le ski, la culture et le patrimoine, l’art de vivre (gastronomie et oenotourisme). 

©Valerii Tkachenko