0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
En cours de chargement...
En cours de chargement...
Ajouté au panier

Pays-Bas

Les Néerlandais, une clientèle prioritaire, nombreuse et diffuse sur le territoire


Avec un taux de départ de 84%, l'un des plus élevés d'Europe, les Néerlandais confirment leur appétence pour les vacances, en particulier à l’étranger (56%).  La France, 2ème destination sur l’année 2019 avec 12% de part de marché des destinations étrangères (Allemagne 16% ; Espagne 12% ; Belgique 8%) et 1ère destination de vacances en saison estivale, continue à exercer un pouvoir attractif auprès de la population néerlandaise (NBTC/NIPO 2020).

La France se place en 2ème position des dépenses globales des Néerlandais en vacances à l’étranger en 2019, devant l’Allemagne au 3ème rang et derrière l’Espagne (transport compris) (NBTC/NIPO 2020) 

Sur la saison 2019-2020, qui a été interrompue mi-mars, elle se situe en 2ème position pour les sports d’hiver (14% sur la saison jusqu'à mi-mars, +3 points y.o.y.) derrière l’Autriche qui est largement en tête avec 61% de parts de marché. La clientèle néerlandaise constitue une clientèle majeure pour les stations françaises de sports d’hiver (familles et jeunes) aux côtés des clientèles britanniques et belges.


Principales données :

  • Population : 17,28 millions d'habitants
  • Taux de croissance en 2019 : + 1,8%
  • PIB par habitant (prix constants) : 46.361€ PIB / habitant (2019)
  • Taux de chômage : 4,5% en juillet.  
  • Budget public excédentaire : +14 milliards euros en 2019
  • La dette publique est en baisse constance depuis 2013 et a atteint en 2019 moins de 50% du PIB (48,6%).
  • Importance de la qualité de vie : 37,4% de temps partiel (14,3% France)
La crise du Covid-19 a mis un terme à un cycle de croissance élevé, avec une contraction du PIB violente, entre -6,4% (CPB) et -8% (OCDE) voire 10% en cas de 2e vague. Mais moindre qu’en France (12,4% FMI), conséquence de mesures de confinements plus souples; le taux de chômage progresse mais reste faible  à 4,5% et limité aux emplois flexibles; il pourrait atteindre 5% en 2020, voire 7% en 2021 (reprise faible ou deuxième vague)
Des capacités de rebond, mais plusieurs incertitudes pèsent sur la reprise : les Pays-Bas pourraient être durablement handicapés par la détérioration du contexte international; la crise pourrait être amplifiée par des facteurs de volatilité domestique: important endettement hypothécaire; retraite dépendant des fonds de pension; conséquences économiques et sociales d’un marché du travail flexible. 
Un choc budgétaire historique, conséquence de la crise et des mesures de soutien à l’économie : Un choc d’au moins 13% du PIB: après +1,7% en 2019, dernières estimations du solde 2020 à - 11,8% du PIB ; l’épargne accumulée permet d’assumer le choc : la dette passerait de 48,6 à 65,2% du PIB 
(Source : DG Trésor, Ambassade de France aux Pays-Bas)
 


Principales tendances du marché et recommandations pour l’aborder 

La France reste une destination prioritaire pour les Néerlandais, en revanche la clientèle est sensible au rapport qualité/prix des prestations, à la qualité et aux nouveautés en matière d’hébergements, et depuis mars dernier, aux mesures de réassurances sanitaires. 
Les Néerlandais partagent généreusement leurs expériences de vacances sur les réseaux sociaux, que ce soit Facebook, What's App ou Instagram. 

Il convient donc de donner une meilleure visibilité au « produit France » sur les sites Internet de ventes et de partage face à la concurrence, d’optimiser les moyens de communication liés aux réseaux sociaux, aux réseaux professionnels et journalistiques locaux.

Orientations stratégiques 

Au vu de l’évolution de la demande sur le marché, du positionnement des concurrents et des résultats des années précédentes en matière de fréquentation touristique néerlandaise vers la France, Atout France détermine ses axes prioritaires avec pour objectifs de :
. Consolider la France comme première destination de vacances estivales, augmenter la durée et les dépenses, fidéliser la clientèle familiale
. Renforcer les actions sur les séjours additionnels en particulier à destination des campagnes (Slow tourisme) et villes (séjours urbains), attirer une clientèle à fort revenu disponible tels que les DINKs et les seniors, et ayant une forte appétence pour les séjours courts (Millenials)
. Renforcer la deuxième position de la France sur les séjours sports d’hiver auprès des familles et des Millenials
. Optimiser les moyens de communication liés aux réseaux sociaux, aux influenceurs et créer des contenus « chauds » sur le site France.fr
. Renforcer notre stratégie d’influence auprès des media et des réseaux professionnels néerlandais
. Relancer les Rencontres d’Affaires à destination de la France en particulier sur les segments séminaires d’entreprises, voyages de récompenses et les salons professionnels.
. Avec au coeur de notre action, et ce de manière transversale, une attention particulière pour le tourisme durable et responsable, dans le respect des habitants et de la nature. 


©NBTC

Vidéo

DOCUMENTS CLÉS libre d'accès
Pays-Bas positionnement marketing
Positionnements Marketing Loisirs et MICE
Télécharger
Conférence Pays-Bas - JP 2020
Présentation Pays-Bas Journées Partenariales 29 IX 2020
Télécharger
Vacances scolaires 2020-2021
Vacances et jours fériés 2020-2021 aux Pays-Bas
Télécharger
Le Slow tourisme et les Pays-Bas
Télécharger
Le marché Pays-Bas 2020
Présentation marché Pays-Bas - septembre 2020
Télécharger
Lettre de Veille Pays-Bas
Lettre de Veille Pays-Bas - Juillet 2019
Télécharger
Trade : les indispensables
Comment travailler avec les professionnels néerlandais
Télécharger