0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
En cours de chargement...
En cours de chargement...
Ajouté au panier

Liban

Une proximité qui fait de la France une destination naturelle pour les Libanais

Positionné au carrefour entre l’Europe, l’Asie et l’Afrique, le Liban se caractérise par une grande diversité culturelle et religieuse héritées des influences Occidentales et Orientales. De même, historiquement et culturellement lié à la France, le Liban a gardé une grande proximité avec notre pays et concentre encore une importante communauté francophone et francophile.

En 2020, la population au Liban atteint 6,8 millions pour un âge moyen de 30,5 ans. Malgré une démographie en baisse, notamment justifiée par l’expatriation des libanais représentant l’une des plus grandes diasporas au monde, la population au Liban se maintient en raison des vagues d’immigrations portées par les conflits voisins. Le pays a ainsi accueilli près d’un million de réfugiés en provenance de Palestine, Syrie et Irak depuis ces dernières années. 

La population libanaise se concentre majoritairement dans les zones urbaines et côtières dont la capitale, Beyrouth, qui rassemble à elle-seule près de la moitié de la population totale.

Le pays est fractionné entre plusieurs communautés religieuses avec : 36% chrétiens (Maronites, Catholiques, Protestants, Orthodoxes…), 58% de musulmans (sunnites et chiites) et 5% Druzes. Le Liban est par ailleurs souvent affecté par des crises politiques et reste un pays fragilisé par des tensions régulières avec ses voisins.

Un pays au bord du gouffre

Au cours de cette dernière année 2019/2020, le Liban a été sujet à une série d’événements qui ont affecté son économie. En octobre 2019, la population a protesté contre le gouvernement et ses représentants, en réclamant leur démission et un véritable changement dans la classe politique en place.  Malgré une démission partielle du gouvernement, l’insatisfaction demeure et les manifestations, même si elles ne se sont pas intensifiées, restent très régulières engendrant une grande instabilité dans le pays.

En parallèle, la crise économique s’est installée dans le pays et s’est accentuée avec la pandémie du Covid-19. La situation ne s’est pas calmée avec notamment l’explosion dramatique qui a ravagé le port de Beyrouth et une partie de la capitale le 4 août 2020. Fin 2020, le Liban est un pays exsangue et il faudra de nombreux mois pour un retour de la stabilité dans le pays.

En effet, cette succession d’événements pourrait provoquer une chute du PIB de 55 milliards à 25 milliards d’ici 2022. En défaut de paiement depuis février 2020, le Liban, dont la dette publique dépassait les 150 % du PIB avant la crise financière, atteindrait aujourd'hui 250% du PIB, forçant ainsi le pays a adopté un plan de réformes économiques afin de négocier une aide du Fonds Monétaire International (FMI).
 
Données chiffrées 2019 :

PIB : 58,6 milliards USD
PIB/hab. : 9 655 USD
Croissance du PIB : 0,2%
Population : 6,9 millions / Diaspora libanaise : environ 13 millions
Taux de chômage : 6,2%
 
Tendances touristiques :
 
Nombre de touristes en 2018 : 131 776
Dépense totale tourisme international 2018 : 6.2 millions USD
Durée moyenne de séjour en 2019 : 7 jours

Le marché du tourisme

La proximité culturelle et historique entre le Liban et la France, font de cette dernière la 1ère destination de vacances privilégiée par les Libanais en Europe, devant le Royaume-Uni et l’Allemagne et permettant ainsi à l’hexagone de conserver un réel avantage face à ses concurrents.

Les tour-opérateurs et agences de voyage pèsent considérablement dans la pratique du tourisme au Liban et le taux d’intermédiation est élevé (estimé +40%). Les Libanais effectuent généralement leurs réservations par le biais des agences nombreuses au Liban. Les principaux professionnels du tourisme sont regroupés au sein d’une association ATTAL (Association of Travel and Tourist Agents in Lebanon). Le marché libanais est marqué par une culture du voyage qui se traduit par un nombre de départs élevé par rapport au nombre d’habitants.

Amateurs de la destination française, les libanais connaissent bien le pays et ses points d’intérêts. Paris et la Côte d’Azur sont les destinations les plus prisées.
Le profil des touristes libanais est assez hétéroclite, bien que l’on note que 65 % des voyageurs ont moins de 45 ans. Aussi, le taux de « first-timers » s’élève à 60% et 40% pour les "repeat travellers".

PDF destiné aux adhérents
Présentation de marché
Télécharger
Plan d'actions 2019
Télécharger
Plan d'actions 2020
Télécharger
Calendrier des jours fériés et vacances scolaires 2021
Télécharger

Marché en relation :