0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
En cours de chargement...
En cours de chargement...
Ajouté au panier

Tourisme des Outre-mer

Les destinations ultramarines, un atout pour la France

L’outre-mer français couvre près de 120 000 km² et compte plus de 2 600 000 habitants. La France est ainsi le seul pays à jouir d’une présence territoriale répartie sur tous les océans lui conférant une image d’exotisme et de diversité. Ces territoires possèdent un patrimoine naturel exceptionnel et extrêmement varié. L’outre-mer représente 97% de l’espace maritime français et 80% de la biodiversité française. La grande variété et la richesse de chacun de ces territoires constituent autant d’atouts essentiels de la destination France.
 

Poids économique relatif de la filière dans l’économie touristique

Emblématique en termes d’image mais aussi susceptible d’exercer des effets d’entrainement sur les autres secteurs de l’économie, le tourisme occupe une place centrale dans les économies d’outre-mer. Le secteur du tourisme représente en moyenne 10% du PIB des territoires d’outre-mer. Ce sont plusieurs dizaines de milliers d’emplois directs et indirects.
 
Mais nous pouvons être plus ambitieux notamment aux vues des performances de la destination France (83 millions de visiteurs enregistrés l’année dernière ; objectif 2020 : 100 millions) et du poids du tourisme dans les îles concurrentes. (ex. Dans les iles caribéennes le tourisme représente 20% à 50% du PIB).

La croisière, une filière stratégique pour l’outre-mer 

Le nombre de croisiéristes est en plein essor et bénéficie grandement aux destinations d’outre-mer.
En Martinique, en moins de 6 ans, la fréquentation a été multipliée par 10. Le nombre de passagers devrait atteindre 600 000 lors de la saison 2017/2018.
En Polynésie française, de 2012 à 2016, on a pu constater une hausse de +80% du nombre d’escales pendant la période et de +103% d’arrivées de passagers dans ces escales. Dans le même temps, les retombées économiques estimées relevant de la croisière sont passées de 7,7 milliards Fcfp à plus de 12 milliards Fcfp en 2016. Une nouvelle phase de croissance du tourisme de croisière est prévue pour 2018 en Polynésie Française.
(Sources : Comité Martiniquais du tourisme septembre 2017 ; ISPF, novembre 2017)

Les BRICs 

Les arrivées internationales ont augmenté tous les ans de 4 %, ou plus, depuis 2010, année qui a suivi la crise. La part de marché des pays émergents est passée de 30% en 1980 à 45% en 2015 et devrait atteindre 57% avant 2030, l'équivalent de plus de 1 milliard d'arrivées touristiques internationales. Les Chinois tablent, de leur côté sur 400 millions d’ici 2020!
Compte tenu du poids démographique de ces pays (40 % de la population mondiale), cette perspective offre au tourisme mondial un fort potentiel de croissance offrant la possibilité de désaisonnaliser pour les outre-mer leur flux touristiques.
Des priorités s’imposent selon les flux et les volumétries. Des logiques de proximité par zone sont également à renforcer.

Une dynamique globale 

  • 2015 : publication d’une feuille de route « 27 mesures pour 2020 en faveur des destinations d’outre-mer »  par le Conseil de promotion du Tourisme.
  • 19 septembre 2016 : 1ère édition des Rencontres Nationales du Tourisme outre-mer
  • 25 septembre 2017 : 2ème édition des Rencontres Nationales du Tourisme outre-mer

Ces temps forts visent à réunir les décideurs pour accélérer le rythme de mise en œuvre des mesures des 27 mesures en faveur du tourisme outre-mer, dans un contexte touristique international particulièrement compliqué tant sur le plan sécuritaire qu’économique ou climatologique.
Le tourisme sera également au cœur des Assises des outre-mer, lancées le 4 octobre 2017 et dont l’ambition est que chaque acteur ultramarin se sente assez concerné pour participer aux solutions pérennes pour développer leurs territoires.
 
L’enjeu est donc aujourd’hui d’accélérer les courants porteurs en rendant plus efficients les partenariats publics et privés à tous les niveaux : Observation, Ingénierie, Dessertes et Promotion internationale.

CLUSTER TOURISME DES OUTRE-MER

Seul lieu réunissant les acteurs du tourisme ultramarin, le Cluster est devenu en 14 ans, un véritable lieu d’échanges, de partage d’expériences et d’informations, d’expertise au niveau de l’offre et de réflexion quant à la nécessaire adaptation des produits aux attentes évolutives des différents segments de clientèles.
 
Il regroupe en 2017, 18 professionnels représentatifs de l’offre ultra-marine : 6 institutionnels, 7 hôteliers, 5 transporteurs.
Il bénéficie de la forte implication du Ministère des outre-mer : le Cluster est présidé par un représentant du Ministère des outre-mer, qui lui apporte une dotation budgétaire annuelle.
 
Dans le cadre de la stratégie marketing d’Atout France, il poursuit les objectifs principaux suivants :

  • Développer la notoriété des destinations ultramarines
  • Enrichir l'image en imposant une image claire allant au-delà du seul balnéaire d'hiver ;
  • Augmenter la programmation par les tour-opérateurs et les ventes par les agents de voyages;
  • Accroître la fréquentation et les dépenses in situ.

Le fonds de promotion est réparti sur 7 marchés européens (Allemagne, Belgique, Suisse, Italie, Grande-Bretagne, Espagne, Pays-Bas) et 3 marchés hors Europe : Etats-Unis, Chine et Brésil.
 
Le Cluster mène des opérations vers les professionnels, la presse et le grand public en se concentrant principalement sur l'organisation de formations d’agents de voyage, de démarchage de tour-opérateurs, d’opérations d’e-marketing avec des influenceurs (blogueurs,…) relayées sur le site Internet www.france.fr.
 

DOCUMENTS CLÉS
Cluster Tourisme des Outre-Mer
Plan d'actions 2017
Télécharger
Cluster Tourisme des outre-mer
Présentation du Cluster 2017
Télécharger
CONTACT ATOUT FRANCE
Aurélie FAUCHÉ Chef de produit Email : aurelie.fauche@atout-france.fr Tél : + 33 (0)1 42 96 74 94