0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
En cours de chargement...
En cours de chargement...
Ajouté au panier

Prévisions de la saison estivale

Note de conjoncture - Eté 2019

Les perspectives de l’été 2019 laissent présager un niveau de fréquentation relativement équivalent à celui de l’an passé, même si les résultats du printemps touristique en France ont été contrastés selon les espaces, pour des raisons principalement météorologiques.
 
Pour le mois de juillet 2019, 1/3 des destinations interrogées prévoient une augmentation de fréquentation, et 3/5 une stabilité. Concernant le mois d’août, 4/5 des destinations estiment que la fréquentation devrait être équivalente à celle d’août 2018.
 
Comme chaque année, les destinations touristiques de la France métropolitaine sont interrogées par Atout France, dans le cadre d’un partenariat avec Tourisme & Territoires, Offices de Tourisme de France et l’ANMSM
(Association Nationale des Maires des Stations de Montagne). Ceci afin d’apprécier, à mi-parcours, la saison estivale
(d’avril à septembre) en répondant à deux interrogations : comment a démarré la saison (avril, mai et juin) et comment s’annonce l’été ?
 
A ce jour, pour le printemps 2019, on constate que les résultats ne sont pas homogènes d’un espace à un autre, la tendance nationale est positive, en grande partie grâce aux bons résultats de Paris autant sur la fréquentation française, qu’internationale. Les villes ont été moins sensibles aux aléas climatiques.
On observe cette année encore, la poursuite de la progression de l’intérêt pour l’hébergement collaboratif, une demande croissante pour un tourisme actif, particulièrement pour les activités événementielles et culturelles, ce dernier poste étant le seul à noter une augmentation de consommation pour le printemps 2019.
 
D’un point de vue contextuel, pour ce printemps 2019, 2/3 des destinations déclarent que les manifestations des gilets jaunes ont eu un impact faible sur l’activité touristique. En effet ce mouvement social a influé en moyenne pour moins de 5 % sur leurs fréquentations.
 On note un recul de la clientèle britannique, qui au printemps, n'est plus au premier plan de la fréquentation internationale des destinations françaises, devancée par les Belges. Cela confirme les craintes de diminution de la fréquentation britannique liée aux conséquences du Brexit. Ainsi, 2/3 des territoires interrogés auraient été concernés par ce contexte.
 
La méthodologie de l’enquête est disponible sur la synthèse de conjoncture, accessible ci-dessous, retrouvez les notes de conjoncturesn sur le site de Atout France : www.atout-france.fr
DOCUMENTS CLÉS
Communiqué de presse
Les perspectives de l’été
Télécharger
Enquête de conjoncture
1ère vague - Eté 2019
Télécharger