0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
En cours de chargement...
En cours de chargement...
Ajouté au panier

Note de conjoncture - septembre 2021

Une saison estivale bénéficiant, comme en 2020, de la solidité du marché domestique mais toujours en retrait pour les clientèles internationales par rapport à 2019.

En juillet 2021, les recettes du tourisme international en France affichent une hausse de +21,3% par rapport à juillet 2020. Elles sont toutefois toujours en recul par rapport à la situation d’avant Covid, mais la baisse observée par rapport à juillet 2019 [-34,2%] est moindre que les mois précédents.
Au second semestre, la France continuait ainsi de présenter une situation plus favorable en termes de recettes touristiques internationales que ses principaux voisins européens : -58,8% par rapport au second trimestre 2019 en France contre -80,7% en Espagne, -77,9% en Italie, et -64,4% en Allemagne.

La saison estivale 2021 est marquée par un meilleur niveau de départ en vacances pour quasiment tous les marchés émetteurs. Comme en 2020, de nombreuses clientèles ont toutefois privilégié des vacances sur leur marché domestique.
Les visiteurs néerlandais et suisse ont été plus mobiles alors que les clientèles britanniques ont peu voyagé en raison notamment des contraintes de mobilité, avec pour conséquence une baisse de la fréquentation britannique cette année. 

Les destinations littorales ont été très recherchées cet été, notamment celles au sud bénéficiant d’une bonne météo. La montagne a bien performé dans la bonne dynamique de 2020.
Paris et les destinations urbaines sont à nouveau recherchées avec une amélioration des taux d’occupation hôteliers bien que ces derniers demeurent toujours très faibles.

Toujours en retrait par rapport à 2019, le trafic aérien international s’améliore pour les flux en provenance des marchés européens de proximité, moins dégradés que les mois précédents. De même, le marché américain semble se redresser lentement.
Les flux en provenance d’Asie en revanche restent atones. Les carnets de commandes à 1 et 3 mois confirment ces tendances en provenance des différents marchés vers la France.

Les perspectives pour l’automne sont à ce stade plutôt favorables.

Pour en savoir plus : Note de conjoncture de septembre 2021
DOCUMENTS CLÉS
NOTE DE CONJONCTURE
Note de conjoncture - Sept. 2021
Télécharger