0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
En cours de chargement...
En cours de chargement...
Ajouté au panier

L'Île Maurice s'aligne sur les critères du classement français pour sa classification hôtelière.

Atout France se félicite de la décision prise par les autorités touristiques mauriciennes d’aligner leur nouvelle classification hôtelière sur les critères du classement français. 

Cette nouvelle classification annoncée par le Premier ministre adjoint confirme toute la pertinence du travail qui a été réalisé en France pour rendre le classement hôtelier adapté aux nouvelles attentes des clientèles, notamment internationales. 
 

Depuis 2009, Atout France a régulièrement été sollicitée par de nombreux pays étrangers, notamment le Sultanat d’Oman, qui souhaitent travailler en partenariat avec l’Agence et bénéficier de l’expertise de la France en matière de tourisme et plus particulièrement dans le cadre de la révision de leur système de classement national. De manière générale, ces pays sont de plus en plus conscients que l’attractivité touristique doit faire partie de leurs priorités. 

 

Le classement français a fait l’objet d’une réelle reconnaissance de la part des prescripteurs touristiques internationaux ainsi que de la part des hôteliers français, pour lesquels l’adhésion a été immédiate alors qu’il s’agit d’une démarche volontaire. Aujourd’hui ce sont près de 83 % des établissements qui ont été reclassés après la réforme touristique de 2009, soit 92,5% des chambres du parc français. 

 

C’est dans le sens de l’amélioration continue de la qualité des prestations touristiques française, que Atout France apporte aujourd’hui activement son expertise dans le cadre de la révision quinquennale des critères de classement, engagée depuis peu par l’Etat, afin de prendre en compte les évolutions du marché en perpétuelle mutation.

 

Comme l’a souligné dernièrement M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, résolument engagé dans une volonté de « bien accueillir les touristes français et étrangers », « il faut que nos hébergements et nos infrastructures touristiques soient en qualité et en nombre suffisants dans l’ensemble de notre pays».

 

Les récentes mesures prises vont dans ce sens. La remise du rapport du Conseil de promotion du Tourisme en juin dernier a permis de fixer 4 axes prioritaires : le numérique, l’accueil, la formation et l’investissement. Pour ce dernier, un fond d’investissement aura notamment pour objectif de financer la rénovation de l’ancien et la construction du neuf concernant l’hébergement hôtelier. 

 

>> Le site officiel du classement des hébergements touristiques