Frédéric LEFEBVRE nommé secrétaire d'Etat en charge du tourisme

Nouveau secrétaire d'Etat

Frédéric LEFEBVRE

nommé secrétaire d'Etat en charge du Tourisme

fl


Le Président de la République française a présenté, dimanche 14 novembre, un Gouvernement rénové.

Frédéric Lefebvre a été nommé secrétaire d'Etat au Tourisme. Il sera également en charge du Commerce, de l'Artisanat, des petites et moyennes Entreprises, des Services, des Professions libérales et de la Consommation, auprès de Christine Lagarde, ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi.

Agé de 47 ans, Frédéric Lefebvre est avocat et Conseiller régional d'Ile-de-France depuis 2004.
Entré en politique dès l'âge de 18 ans, il débute sa carrière dans les Hauts-de-Seine.
En 1987, il rejoint le cabinet de Jacques Chaban-Delmas alors Président de l'Assemblée nationale.
Deux ans plus tard, en 1989, il est élu adjoint au maire de Garches (Hauts-de-Seine) et est renouvelé dans ses fonctions en 1995 et en 2001.
Dès 1994, il rejoint le cabinet de Nicolas Sarkozy, alors Ministre du Budget et porte parole du Gouvernement, en tant que Chef adjoint de cabinet, chargé de la communication.
En mai 2002, après la nomination de Nicolas Sarkozy comme Ministre de l'Intérieur, Frédéric Lefebvre est nommé Conseiller chargé des Relations avec le Parlement (mai 2002–avril 2004), fonction qu'il exercera également auprès de ce dernier au Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie (avril à novembre 2004) puis, de 2005 à 2007, lorsque Nicolas Sarkozy est à nouveau nommé Ministre de l’Intérieur.
En 2007 et pendant deux ans, Frédéric Lefebvre assurera la fonction de député de la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine. A l’Assemblée Nationale, il multipliera les responsabilités dans le domaine économique et financier. Membre de la commission des Finances, il sera nommé rapporteur spécial du budget « Politique du travail et de l’emploi ». Co-président du Club parlementaire sur l'avenir de l'audiovisuel et du groupe d'Etudes sur le cinéma et la production audiovisuelle, il travaillera notamment sur les réformes de l'audiovisuel public.